mardi 21 novembre 2017

Savoir faire poisson rouge.

- Huum. . J'ai relu ton sms toute la matinée  ! :))))

- Quel sms  ??

- Celui que tu m'as envoyé à 4h du mat. :))))

- Ah oui !  Hum. .. C'était quoi déjà ?

- "Je tm + que tt"

- Ah oui !  ...

- HAN !  T'as oublié !  O-0

- Non, non. ..

- SI ! T'étais bourré après ta soirée avec Bernard et voilà !  ; (((

- Ben oui mais  heuu. .heuu. .. in vino veritas !  :D

- Huum. .C'est cela, oui !   ; (((
  Tiens,  voilà ton aqua ! ; (((
  Tu me grattes le dos puisque tu m'ééémes ? :D

- Pff. . Pourquoi j'ai été écrire ça, moi ?   0-o

dimanche 19 novembre 2017

Savoir rester couverte.

- LUCIUS ! !

- EMMA ! !


Si ça avait été sur un quai de gare, après une très longue séparation de 5 jours, on aurait couru au ralenti, les hauts parleurs auraient diffusé une musique supra romantique, les voyageurs auraient déposé leur valise pour nous acclamer lorsque nos bras se seraient enlacés, nos yeux auraient pétillé d'amour et des colombes se seraient envolées pour symboliser ce moment grandiose.

Comme c'est dans ma cuisine que nous nous sommes retrouvés, on a eu seulement droit à un arrachage de slip/culotte et a une baise de 10 minutes extrêmement urgentes contre la porte.

C'est après que je me suis rendu compte que j'avais toujours mon écharpe et mon bonnet.

dimanche 12 novembre 2017

Savoir se faire une triplette.



Vendredi, soirée d'Amouuur.
Soiree forte !
Très forte !
J'ai chialé de bonheur tellement c'était puissant.
Relâchement total.

Samedi, journée imprévue.
Torride genre très cochonne de porno cochon.
J'ai chialé quand je me suis fracassé le tibia contre le pied de la chaise.

Dimanche, soirée improbable.
Transpiration fiévreuse, Dafalgant, pastilles pour la gorge, toux qui arrache en duo collé -serrés .
J'ai chialé en me mouchant mais là, c'était pas moi, c'était mes yeux.

Un weekend fabuleux !




samedi 11 novembre 2017

Armistice 10.

13 ans.

Il me semble qu'il y a tellement plus !
C'est comme si nous avions étrangement toujours été ce couple atypique dans sa bulle.

Si je dois retenir quelque chose de particulier pour l'année écoulée, c'est la façon dont nous nous soutenons dans les coups durs.
Cette année n'a pas été de tout repos au point de vue santé pour mon Chéri comme pour moi.
Ce n'est guère apparu sur le blog,  je l'ai fait il y a deux ans quand j'étais au fond du trou, cette fois , j'ai vécu les choses différemment et avec beaucoup plus de recul, j'ai appris à aller à l'essentiel.

Les choses ont été moins dramatiques aussi, fort heureusement, mais des contrôles réguliers ont lieu pour Lucius et moi  (vu qu'on a eu de sales coups tous les deux ), les résultats ne sont pas toujours nets, il faut repasser des examens, parfois prendre des décisions complexes, la médecine n'ayant pas de réponse claire aux problèmes à chaque fois.
Mentalement, il y a des périodes difficiles où l'incertitude sur l'avenir plane, .. et où l'angoisse est omniprésente quand on espère que l'être aimé va pouvoir se sortir d'un mauvais pas.

Lucius est toujours présent si je ne vais pas bien.
Je sais que je peux vraiment compter sur lui. .peut-être un peu trop d'ailleurs. . Il me chouchoute tellement que ça me paraît "normal" (j'avoue, je profite parfois un peu,  j'adore me faire dorloter ).
Il a le don de me calmer,  de me faire voir les choses d'une façon positive. Il est à l'écoute et trouve les mots pour me rebooster.

Par contre, quand lui a un problème,  c'est plus compliqué. .
Il se referme comme une huître, ne veut pas parler de ce qu'il ressent, se sent inutile quand il a un moment de faiblesse.
Avec le temps, si j'ai bien compris une chose, c'est qu'il est impossible de le "rejoindre " dans cette bulle-là. Cela m'attriste mais je sais que la seule solution est de le laisser seul, sans vouloir m'imposer dans son silence.
C'est difficile pour moi, je me sens impuissante pour l'aider. ..pourtant, je pense que c'est de cette manière que je le soutiens  le mieux. Au bout d'un moment, il sort de sa grotte et revient vers moi.  Là, c'est quand il est prêt à parler de ses états d'âme et je suis toujours étonnée de voir que mon Héros est perclus de peurs et de doutes. C'est là aussi que je sais que ma patience et ma présence ont fait leur oeuvre pour le tirer de son mutisme.

On a des périodes bancales. .et qu'est-ce qu'on s'aime encore davantage quand il faut prendre soin de l'autre !
Quel bonheur quand on sort vainqueurs,  main dans la main, de ces merdes qui se mettent sur notre route !
Chaque retrouvaille est fabuleuse, que l'attente soit de quelques heures ou de deux jours.

13 ans d'une belle éternité se sont déroulés, la 14ème année nous ouvre les bras avec les derniers résultats rassurants tombés hier matin !  :)))))))






dimanche 5 novembre 2017

Savoir tenir les yeux ouverts avec des allumettes.

- Viens vite ma Chérie !  Tu dois avoir froid !

- Brrr. .ça caille !

- Viens dans mon  Chou !  Tes fesses sont toutes froides, je vais te les réchauffer.   ')))

- Huuum, ça fait du bien  !  ')))))

- Mets tes pieds sur les miens.    ')))

- Huuum. .  ')))))

- Finalement, demain matin, tu vas au rassemblement ?

- Oui, on se verra  !  '))))

- Huuum. .  '))))) ...  On ne dormira pas trop tard aujourd'hui, faudra se lever tôt demain  !

- Oui !  Je reste deux heures près de toi puis je retourne.  Huum. . on est bien   ')))))

- Huuum    ')))))

......................

Comme d'hab,  on a fait des yeux horrifiés en voyant l'heure 5 heures plus tard.

Comme d'hab,  j'ai eu des yeux de charpet jusque midi.

jeudi 2 novembre 2017

Savoir s'enfuir.

Mais c'est qui ce type  ??
Purée. .Il connaît le sujet sur le bout des doigts. . :S
Je passe vraiment pour une quiche. . :S
Mazette. .
Pourquoi il s'est assis à côté de moi  ??
C'est bien ma veine, tiens.
Misère, vivement que cette conférence se termine, je comprends quedal. . O-o
Lucius n'a pas l'air hyper inspiré non plus, on ne traînera pas.
Si au moins, j'étais assise à côté de lui, ça me semblerait moins long. . :S
Jme réjouis d'être sans ses bras. ..

- Vous avez l'air bien pensive. .
- .. Pardon ?
- Vous n'avez pas écouté jusqu'au bout.
- Hum  ? Si,  si. . enfin. .j'avoue. . j'ai un peu décroché. . hihi. .hum. . (Jveux mourir, j'ai l'air d'une lobomotisée. .)
- Quel est votre nom déjà ?
- (Déjà  ?? Je ne lui ai pas dit mon nom. . ).. Hum. .Emma :S
- Emma. .  Vous avez un nom de famille, Emma ?
- Hum. . Oui, pardon. . Hum. .Emma Chabadou.. :S
- Hé bien, Emma Chabadou, puis-je vous inviter à rencontrer la Duchesse Vandelaschumbruk ?
- Heuu. .. Excusez-moi, mais. . vous. .votre nom ? ?
- Colonel de la Murtbu.
- Ha. . O-0  Bonsoir Monsieur, enfin Colonel. . Heuuu. .Mon Colonel. .Heuu. .  O-0  (Je vais pisser dans ma culotte. . )
- Et puis. .si nous quittions cette soirée ennuyeuse  ?  J'ai un ouvrage totalement remarquable qui concerne notre illustre invitée...
-Ha. .hihi. . (Meuhh il me colle le genou ce con ! )
- M'accompagneriez-vous jusqu'à mon domicile pour le voir  ?
- Hi hi. . (Misère. . Lucius a entendu. .Ah ben voilà. .Il fait la gueule. .)  Hihi. .  Non. .mais. .heuu. . Je suis navrée mais je dois raccompagner un ami. . Hum. . (Je dois  ?? Mais qu'est-ce que je raconte  ?? Je ne vais pas m'excuser non plus ! Ho !  Il avance encore le Colonel !  O-0  Naan mais dis-donc !  Bas les pattes  !)
- Je vous reconduirai après. .bien évidemment  !
- (Après  ? Après quoi ? Naan mais il rêve le mec  !)..Non mais heuu. . Luciiuus  !! On retourne  !!

Ni une ni deux, j'ai pris mon gueux boiteux sous le bras, j'ai avancé la carriole et nous avons rejoint la masure au fin fond du bois.