samedi 10 novembre 2018

Armistice 12

J'aurai eu la chance d'être née à une époque formidable !
Celle d'une vraie révolution.
Celle où les femmes commencent à dire  NON haut et fort.
Celle où des peuples voisins se sont entretués avant de se retrouver.
Celle où l'informatique aura révolutionné notre quotidien.
Celle où nous aurons basculé dans un nouveau millénaire.
Quelle chance de pouvoir vivre ça ou de connaitre des personnes qui ont vécus des événements marqués à jamais !
C'est sûr, on peut aussi dire qu'on vit dans un monde de fous mais ma vie sera courte ici bas à l'échelle de l'humanité et je préfère en retenir les belles choses.

Quelle date !

11 novembre 2018 !
100 ans !
Les drapeaux flottent à tout va !


Avec Lucius, nous fêtons nos 14 ans de folies.
Les batailles, on les a remportées haut la main malgré les mines et bombardements de toute sorte.
On n'a rien lâché, les positions ont été renforcées et notre amour est imprenable !
Il y a eu des blessures profondes pansées sur le front et des retranchées dans les bunkers en attendant que le ciel ne nous tombe plus sur la tête. On a évité embuscades et fils barbelés avec brio.

Ya pas à dire , on est un fameux duo de combattants, la fleur au fusil .


Armistice 11.


jeudi 1 novembre 2018

Savoir que rien ne changera.

Il y a des soirs où j'ai envie d'écrire.
Ça bouillonne.
Clavier, hop, laisser courir les doigts comme à l'instant.
Qu'importe ce qu'ils écriront.
Ils parleront de Lucius, forcément.
Ils reconnaissent son espace.

Ce matin, quand il m'a téléphoné pour la deuxième fois de la journée, il a hurlé
"JE T'AIME ! " ,
puis il a raccroché.
C'est court, simple, efficace.
Le genre de petit truc qui ne demande pas d'effort surhumain et qui fait tellement de bien !
On pensait avoir une semaine compliquée pour se voir et finalement non.
Faut dire qu'il y met les moyens mon Chéri.
Faut dire qu'il en a besoin aussi.
Je le porte à bout de bras.
Ça va,  il n'est pas trop lourd et je découvre une nouvelle force herculéenne que je ne soupçonnais pas pour apprivoiser notre nouveau quotidien fait de plus de moments solitaires, de plus d'attentes pour les retrouvailles.
Décidément, cet amour-là, il peut franchement passer à la machine, les couleurs sont toujours d'origine.

samedi 27 octobre 2018

Savoir se dire les choses.

Dans les couples d'amis que je fréquente, j'entends régulièrement que ça se frite, ça balance, ça crie, ça s'énerve. Oh, rien de bien grave à ma connaissance mais quand je suis présente,  ça me dérange profondément. On essaye parfois de me prendre à parti mais ça,  turlututu, que néni !

S'il y a bien quelque chose qu'on ne fait pas avec Lucius, c'est de se disputer.
On déteste ça autant l'un que l'autre.
On n'est pas toujours d'accord pour autant et des reproches, on en a parfois à se faire.
Mais voilà, on est des grands sensibles tous les deux et avec les mots qui peuvent faire mal sous le coup de l'incompréhension ou de la colère, on sait que ça reste dans un petit coin du ciboulot.
On a toujours fait très attention à ne pas tomber là-dedans, ça s'est fait naturellement en fait. .c'est sans doute le fait de nous connaître depuis longtemps et d'avoir bien cerné nos caractères.

Si on a quelque chose de pas vraiment génial à se dire, on ne se le dit jamais à chaud.  On laisse décanter, on choisit le bon moment et surtout la manière.

Je suis certaine que c'est une de nos grandes forces.

jeudi 25 octobre 2018

Savoir que je n'ai pas le niveau.

Entendu au boulot. ..

- Parait que Simon a une maitresse ! !

- Naan ! ! QUI  ???

- Tu ne devineras jamééé ! ! Michelle ! Tu sais, c'est celle qui a fait un intérim ya 2 ans !

- Hein ? ? ? Elle sait même pas s'habiller  !

..........................................

C'est drôle comme dans l'imaginaire des femmes, la maitresse à toujours l'image d'une pin-up.
La maitresse doit forcément avoir des talons aiguilles, des bas nylons, une jupe ras la foufoune et un décolleté digne de recevoir un bol de cacahuète, comme s'il n'existait qu'un seul type de femme rentrant dans le moule "maîtresse ".

Si la maitresse n'a pas son baluchon de maitresse, à quoi bon ? ?

Etre "commune" , non, non, ça ne colle pas du tout à l'image, ya un truc impensable.
Si un mec prend une maitresse, faut qu'elle soit un peu salope bombasse, sinon quel intérêt ?

Aucun apparemment.
Je n'aurai pas mon brevet avec mention très bien.

mercredi 24 octobre 2018

Savoir se dire des mots doux.

- Bonne nuit ma Patate !
- Bonne nuit mon Poireau !


C'est pas parce qu'on se voit moins que la brouette se retrouve au chômage.





dimanche 21 octobre 2018

Savoir lâcher les eaux.

C'est étrange de voir comme certains barrages résistent durant des années et peuvent s'effondrer en 3 secondes, sans aucun signe avant coureur.

Depuis que je vis seule,  je vis avec les portes ouvertes.  Il y a bien sûr des clés dans les serrures, elles tournent à double tour quand Lucius me rejoint.
Sinon, elles ne servent pas.
Ma maison est un moulin aux quatre vents où n'importe qui pourrait rentrer,  nuit et jour.
Je me fais taper sur les doigts très régulièrement par un paquet de personnes.

- EMMA !  TA PORTE !  Un jour, tu te feras cambrioler et l'assurance ne fonctionnera pas si tu laisses tout ouvert ! !
- Oui, je sais. ..
- Tu es négligeante !
- Oui, je sais. ..

Sauf que je ne savais pas du tout le pourquoi.

Aujourd'hui, en ce 21 octobre 2018, j'ai décidé de fermer ma porte à clé et le barrage à cédé sans crier gare après 24 longues et stupides années de service.

Être enfermée à clé, ce n'est plus être en danger.