vendredi 19 janvier 2018

Savoir parler la bouche pleine (ou pas ).

Avec cette foutue grippe, on ne s'est pas vu depuis 9 jours (ou très peu,  je ne peux prendre trop de risques pour tout ce qui touche aux virus divers et variés, je pense vivre sous une cloche bientôt).

Mon Lucius m'a terriblement manqué.
De son côté, Lucius a eu du mal aussi.
C'est dire si ce vendredi a été attendu comme le soir de Noël, le jour de la naissance du Messie.

On s'est pris l'apéro dans un petit sentier en cours de route. On s'est roulé des pelles de chez pelle et on a vérifié si les contenus des slip/culotte se reconnaissaient toujours  (la réponse est oui ).
Tout cela dans ma petite voiture  (note : niquer dans la future bagnole avant de l'acheter pour voir s'il y a assez de place ).

On aime bien ça de temps en temps, faire l'amour dans la voiture.  Ça nous rappelle nos débuts.  Que voulez-vous. .on est des sentimentaux en Belgérie.

Souper tartiflette.
Pourquoi ai-je dit oui ?
Je n'aime pas.
Mettons ça sur le compte de l'amouuur.

- Oh !  Ya de la tartiflette !  J'adore !  T'en prends une avec moi ?  :D

Moi, je préfère la quiche. Du coup, ben j'ai fait la quiche et j'ai dit oui pour cette tartiflette à la con en buvant mon Amoureux des yeux.

Deux heures plus tard, avec un apéro et une bouteille de rouge dans le gosier de Chouchéri,  nous avons repris la route sous quelques flocons.
J'ai pris le volant, sobre comme une petite fille de la Comtesse de Ségur. Même plus une chope dis donc ! Avec les médocs, je ne supporte quasi plus l'alcool, le comble pour une tenancière de Bistro.  Tout part en couilles ! (Pas de panique, les Chopes, je peux toujours les servir ).

Quand Lucius est pompette, il passe de
Amoureux    à   ---->   SupraAmoureux .
SupraAmoureuxTrèsBranchéCul.

C'est la première fois que je me suis faite doigter la chatte et le cul en conduisant.
J'ai trouvé ça assez grisant (note  : pour la prochaine fois, mettre une culotte plus large pour faciliter les mouvements ).

On a réinvesti le petit sentier en revenant.
Je me suis assez vite retrouvée en sous-vêtements.
Depuis que Lucius a vu mon soutif rouge, il fait une fixette, il veut me baiser avec mes têtons qui dépassent par-dessus la dentelle.  Je ne suis pas très contrariante pour ce genre de détail, s'il me demandait de mettre un short vert fluo sur la tête pour m'enculer, pourquoi pas ? (Ceci dit, je n'y verrais aucun intérêt ).

Je me demande si le vin était bio, il devait y avoir des engrais sur les raisins.  Malgré la bouteille de rouge, la bite de Lucius m'a regardée de son oeil arrogant, droite comme un I. Drôlement mouillée la bête, attendant impatiemment qu'on s'occupe d'elle.
Lucius n'a pas voulu que je la suce tout de suite.  Il s'est branlé pour bien la lubrifier puis il a mis ses doigts dans ma bouche pour que je goute son jus pré-jouissance. C'est la première fois qu'on a fait ça aussi.

Après, il m'a attrapée par les cheveux pour que je le suce bien à fond.
Et là. .vlati pas qu'il me crie :

- Dis-moi que tu m'aimes ! ! Que tu as envie de moi  ! Que tu me désires !

Et bien, je vais vous dire. . Autant de mots, avec la bouche pleine,  c'est pas facile.  :S

2 commentaires:

  1. Ben voui alors! moi on m'a appris de JAMAIS parler la bouche pleine! ça serait-y pas un voyou, ton Lulu???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, je n'ai pas compris son comportement.
      A table, avec la tartiflette, il attendait d'avoir avalété sa bouchée avant de me demander de lui passer la bouteille.

      Supprimer