jeudi 8 mars 2018

Savoir revenir 14 ans en arrière.

C'est sous un beau rayon de soleil que nous arrivons.
On en a des souvenirs dans cet énorme bâtiment qui est vide aujourd'hui.
Dès qu'on s'est rapprochés, j'y ai souvent rejoint Lucius. On repère la fenêtre de son bureau, on rit en repensant au nombre de fois où je passais en catimini devant la loge du concierge pour le retrouver.
Le parc a attrapé un air de mystère.  On sent que le printemps est là, tout près.
Lucius est nostalgique en revenant dans cet endroit et bientôt, nous n'y aurons plus accès.
Je gare la voiture près du vieux chêne.
On regarde le soleil se coucher en se tenant la main et en se disant qu'on a encore passé une belle journée.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire