mardi 15 mai 2018

Savoir qu'un tsunami va inonder le salon.

Empallée sur la queue de Lucius, je vais et je viens.
C'est sûr, demain, ça va tirer dans les cuisses.
J'aime bien cette position là dans le divan.  Je tourne le dos à Chouchéri en faisant l'ascenseur, du coup, il a le loisir de mater mon cul en même temps et d'y fourer un doigt.
Le plaisir grimpe en puissance.
On monte,  on descend,  on monte,  on descend . ..
Je monte,  Je descends plutôt.
C'est moi qui fait le taf. Lucius n'a qu'à garder sa bite au garde à vous, c'est tout.
Je vais de plus en plus vite,  mes fesses claquent sur les cuisses de Lucius, c'est trooop bon.
Et là vlati pas qu'il me demande de m'allonger dans le divan !
Heuu. . Il est gentil le bonhomme mais il ne se rend compte de ce qui se passe dans mes entrailles.
Quand il a soulevé mes fesses pour extirper sa queue de ma chatte, c'est là que j'ai lâché les eaux.   :S


Note :Prévoir un bouchon en liège pour ne pas perdre 123 litres de fluide corporel sur les genoux de mon mec.

1 commentaire: