lundi 30 juillet 2018

Savoir mettre sa ceinture.

Malgré l'amour immense que je porte à Lucius, je ne peux arrêter le temps
Les jours, heures, minutes, secondes,  s'écoulent, quoi qu'on fasse. .
Ce temps où Lucius doit prendre de nouvelles décisions pour une bonne qualité de vie est arrivé.
J'appréhende beaucoup la date fatidique où il faudra rendre les clés de notre Paradis.

Ce soir, nous avons passons une magnifique soirée.
Nous avons fait l'amour mais surtout beaucoup discuté.
Ça nous a vraiment fait du bien !
On ne pourra plus se voir aussi facilement mais Lucius a déjà pris certaines dispositions pour que nos rencontres soient régulières.
De toute façon, nous deux, c'est comme les gosses qui se piquent le bout du doigt et mélangent leur sang, c'est à la vie, à la mort, c'est ainsi.
J'ai énormément de craintes pour les jours à venir mais j'ai aussi beaucoup d'espoir.
C'est simple, à présent, ce virage à 180 degrés,  j'y crois dur comme fer même si je sais que ça va secouer grave avant de prendre nos nouvelles marques.



Lucius fait tout ce qu'il peut pour que tout se passe bien, je sais que je peux avoir confiance en lui.


jeudi 26 juillet 2018

Savoir fondre.

- Pff. .Fait trop chaud. .Lucius ?  Tu te rappelles quand on a fait ça dans la mansardée et qu'il y avait 37 degrés ?

- Oui. .On était jeunes !

- Non, on était dingues !  Passe-moi le gant de toilette.

dimanche 22 juillet 2018

Savoir acheter des packs de 6.

- J'arrive. ..

- Tu vas où ?

- Aux toilettes.

- Tiens. .Je ne t'ai jamais vue faire pipi. ..........


Ya eu comme de longs, très longs points de suspension à la fin de phrase de Chouchéri.

Ma foi, si ça peut lui remonter le moral, je suis prête à boire 36 litres d'eau!



jeudi 19 juillet 2018

Savoir ne pas pouvoir tourner la page.

Lucius s'occupe trop de moi.
Dit ainsi et par rapport aux maitresses qui se plaignent de manquer d'attention, ça fait un peu concon de se plaindre de ça.
J'ai beaucoup de chance d'être aimée par un homme qui prend soin de moi comme le fait Lucius. .. mais pour le moment, c'est trop et ça m'étouffe.
Jamais contente me direz-vous.
J'ai à peine émit l'idée de faire un truc chez moi que Lucius arrive pour le faire.
Ça façon à lui de me dire "Je suis là pour toi ! !" , surtout en ce moment. .

"Emma, fais pas ci, fais pas ça, il fait trop chaud, ça va te fatiguer, c'est trop dur pour toi, assieds-toi, je vais le faire. .. "

J'ai l'impression d'être une enfant en sucre. .. et surtout, ça me renvoie 3 ans en arrière, quand j'ai été dépendante de tout le monde.

Pour mes proches, et surtout pour Lucius, je garde le statut d'une grande malade qu'il faut soigner aux petits oignons. J'ai dû changer pas mal de choses dans mon quotidien et des précautions particulières seront toujours à prendre.
Je sais gérer le truc seule, je sais ce que je peux faire ou pas, j'aimerais ne plus penser (ou moins) à ce qui a failli se passer mais par leur attitude (trooop de protection et d'angoisses par rapport à ma santé), Lucius, mes amis et ma famille me le rappellent constamment.

Je vais bien  !  LÂCHEZ-MOI  !!! (Un peu)

mercredi 11 juillet 2018

Savoir vouloir partir seule.

J'adore me faire un petit weekend en ville.
Je choisis un bel hôtel, je glande dans un lit immense, je me fais servir mon hamburger maison dans la chambre, je passe des heures sous la douche, je me goinfre de bacon au petit déjeuner  (ça, pas bien mais chut. .), puis je pars flâner en ville. Je ne suis pas shopping du tout, ce que j'aime,  c'est marcher au milieu des gens,  m'asseoir dans un square et observer les passants en leur inventant des vies.
Les citadins viennent se ressourcer à la campagne, moi, je vais en ville deux jours pour un bol d'air non frais, chacun ses petites manies.

Parfois, Lucius me rejoint.
Qui dit hotel avec son amant, dit baise torride.
Un peu comme une obligation, je ne sais pas pourquoi. Un truc ancré dans les esprits.

Amants + hôtel = Baise torride obligatoire.

Du coup, ça me perturbe cette affaire.
Quand je sais que Lucius va arriver, faut que je me prépare et en plus, il faut que Choupinette soit au taquet quasi à une heure précise. Pffff.
J'ai un peu autre chose à faire durant mon petit weekend.

Quand je pense que quand Chanchan était dans le quartier,  c'est ce qui se passait.  Lucius me retrouvait de telle heure à telle heure et voilà.
Ça ne m'a jamais posé problème mais maintenant que je connais autre chose avec Lucius, si je devais revenir à ces habitudes-là, je crois que je pèterais une durite.
C'est peut-être pour ça que Hôtel +baise + timing ne me va pas.
C'est chiant une horloge pour s'aimer.

Bref, pour ma prochaine escapade, Lucius n'est pas invité.

Voilà.

lundi 9 juillet 2018

Savoir que je suis là et que Chanchan est là.

Ce n'est pas simple de connaître Chantal ...surtout quand on l'a côtoyée longtemps et qu'elle ressent le poignoir dans le dos si vous couchez avec son mari.
C'est encore beaucoup moins facile quand Chantal apprend que son mari vous aime.
Des coups de bite,  ok, un coup de coeur, non.
L'offense suprême.
Malgré tout, Chantal est toujours dans le circuit me direz-vous.
On ne va pas refaire le débat du pourquoi, c'est fait.

J'en viens à ce que je voulais dire.
(Ça n'a pas toujours l'air mais j'ai une idée précise quand je ponds un post)
Donc, je disais. .

Je me suis sentie très longtemps en concurrence avec Chantal.
Qu'est-ce qu'elle a de plus  ? Moins ?  Est-ce que Lucius m'aime plusss  ? Moins ?
Et là, après 13 1/2 avec Chouchéri, ben, cette concurrence -là, je ne la ressens plus.
On n'est juste pas à la même "place" avec Chanchan dans la vie de Lucius et il n'y a rien à comparer.
Chantal n'est pas soudainement devenue ma pote, hein, faut pas déconner non plus mais je me sens apaisée sur le truc.
C'est comme si j'avais cherché 65457 preuves d'amour de la part de Lucius et que je viens de m'apercevoir qu'il m'en avait en fait donné  65434678755 et que le compteur ne cessait de s'emballer.

Je n'ai rien gagné ni perdu contre Chantal.
Je poursuis mon bout de chemin avec l'homme que j'aime et voilà tout.